Philippe Valade - Danser la Vie / Toulouse

Philippe Valade - Danser la Vie / Toulouse

● Le cambré en arrière en danse Standard

Le cambré en arrière en danse Standard

par Philippe VALADE (19-09-2021)

 

 

Le "cambré" est le mouvement qui consiste à courber le dos vers l’arrière. Le cambré fait partie des "shapes" en danses Standard, mais il est trop souvent effectué sans conseils suffisants et parfois d’une façon douloureuse pour le dos.

 

Allonger et non creuser

Il faut toujours commencer par allonger son dos en longueur avant de commencer à cambrer. On commence donc par se grandir, puis on initie le cambré depuis le haut du dos, jamais dans le bas du dos. Il s’agit de garder l’image d’une énergie qui remonte la colonne vertébrale et qui jaillit dans la diagonale en haut/en arrière.

 

Bascule antérieure du bassin

Pour accentuer la cambrure du dos, on peut avoir envie de cambrer le bas de son dos. Il faut faire exactement l’inverse : basculer le bassin en avant pour rentrer les fesses, et avoir une sensation d’allongement et d’aplatissement sur le devant des hanches.

 

Pousser dans le sol 

Dans un mouvement qui concerne le dos, les pieds repoussent le sol très fort pour donner une force et une stabilité essentielle permettant de réaliser un joli cambré, avec une meilleure amplitude.

 

Le plus important, serrer le ventre

Cambrer, c’est bien, encore faut-il pouvoir remonter ! Et c’est là que le mouvement peut être le plus problématique. En effet, en prenant la force dans le dos, notamment dans les lombaires, le cambré est rapidement douloureux. Il faut donc absolument remonter en utilisant la force des abdominaux, notamment les abdominaux hauts, sous les côtés.

 

La tête

Elle peut rester droite dans le prolongement de la colonne, ou être épaulée sur le côté.

 

Comment améliorer le cambré en arrière ?

Le cambré demande autant de force que de souplesse. Pour progresser, ne pas chercher immédiatement à juste "descendre plus bas", mais se focaliser sur le renforcement musculaire du dos et du ventre. Pour ce faire, penser à la "posture du cobra", améliorer le maintien ; muscler le dos.

Tous les autres mouvements de dos (penché en avant, sur le côté) doivent aussi et toujours se faire sur le même principe : en se grandissant et avec une forte mobilisation du dos et des abdominaux.

Trop cambrer ne sert absolument à rien, cela peut même être particulièrement moche pour un objectif inutile.

 

 

Philippe VALADE

Professeur de danse en couple

Maître de danse (PhME style international)

 

 

 

NB : L'adjectif "standard" est invariable et ne prend pas de "s" pour les danses dites de style Standard. Ce mot standard nous a été transmis de la langue anglaise qui l’avait initialement emprunté à l’époque médiévale au français, sous la forme estandart (étalon de poids). Dans la langue anglaise tous les adjectifs sont invariables et c’est donc dans sa forme invariable qu’il a d’abord été utilisé en français, plus particulièrement pour les danses dites de style Standard.



22/11/2021

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres